Greeves Pathfinder

Greeves Pathfinder

Année : 1970 | Cylindrée : 169 cm³ | Pays : Royaume-Uni


Modalités de vente

2 500,00 €
Greeves
#026
Fiche technique
Type
Trail
Cylindrée
 
Pays
Royaume-Uni
Année
1970
Nombre de cylindres
1
État général
Bon état
Carte grise
 
Carte grise collection
 
Kilomètres au compteur
 
Type de moteur
NC
Puissance fiscale
 
Puissance moteur
 
Roues
 
Pneus
2.75-21 / 4.00-18

C’est en tondant sa pelouse que Bert Greeves a l’idée de monter un moteur de tondeuse sur le fauteuil roulant de son cousin handicapé. Il fonde alors sa propre société pour exploiter au mieux son ingénieuse invention baptisée Invacar.

      

L’invention de Bert Greeves retient l’attention du gouvernement britannique qui décide de lui commander plusieurs Invacar pour équiper des invalides. Bert Greeves décide alors de se diversifier et envisage de lancer la production de motocycles. C’est en 1951 qu’apparait la toute première véritable moto deux temps dont la particularité est d’arborer des suspensions en caoutchouc à l’avant et à l’arrière.

      

C'est en 1953 que l'entreprise se met à créer des motos routières et trail. L'entreprise se sert de plusieurs sortes de moteurs, elle va utiliser des moteurs Anzani ainsi que Villiers. Lors de l'utilisation des moteurs Villers à partir de 1957, les motos connaissent un progrès énorme en terme de puissance.

    

La firme commence à concurrencer de grosses entreprises comme BSA ou Triumph sur le domaine des routières ainsi que Trail. Bert Greeves étant passionné de Trail à temps perdu, décide de se spécialiser dans le domaine du tout-terrain. L'entreprise forge alors sa réputation auprès des passionnés de Trail, celle-ci se lance aussi dans le domaine des compétitions avec de nombreux titres à la clé.

    

Malheureusement, la firme va devoir abandonner les moteurs Villiers, ils essayent alors leur propre mécanique. Sans trop de succès, dans les années 70, l'entreprise propose seulement un modèle en vente. Bert Greeves décide alors d’arrêter la production pour prendre sa retraite laissant son entreprise mourir.

   

C'est seulement dans les années 2000 que vous voyons revenir quelques modèles grâce à Richard Deal qui décide de relancer l'entreprise sous le nom de Greeves Anglian.